Conséquences économiques

Publié le par ElèvesES

2) Conséquences économiques de l’obésité, un dérivé de la malnutrition :

L’obésité est un marqueur de transition économique et sociale. Comme elle est à l’origine de maladies, elle soulève des questions sur le rapport de l’économie sur la santé.

Historique : Cette notion d’obésité (ou charge pondérale) apparait au XIXème siècle, suite a une étude d’Adolphe Quetelet (mathématicien, naturaliste), qui devait analyser les caractéristiques anthropométriques (dimensions humaines). A partir de cette étude est apparue la formule de l’indice de masse corporelle (IMC). L’obésité est présente par un IMC inferieur à 30 et l’obésité sévère par un IMC supérieur à 30. Cette approche quantitative de l’obésité deviendra très répandue dans les années 1950-1960. La situation va évoluer dans les années 1990. L’obésité est surtout présente en Amérique, puis se répand progressivement en Grande Bretagne et dans l’Europe (dans les années 80) puis est présente aujourd’hui dans la quasi-totalité des pays du monde. Elle joue un rôle dans le développement des maladies chroniques comme le diabète (80% du diabète est du a l’obésité) ; l’hypertension artérielle et maladies cardio vasculaires qui peuvent être des facteurs d’handicape.

Impact médico économique : En 2000, selon les « Centers for Disease Control & Prevention », les dépenses de la santé qui sont liées a l’obésité sont de plus de 75 milliard de dollars. En Europe, les dépenses s’élèvent de 15 à 32 milliards d’euros, soit 0.3% du PIB (produit intérieur brut richesse du pays). Selon l’étude de L’IRDES, en 2002, l’obésité représente 1.5 à 4.6% des dépenses de santé. Les personnes obèses dépensent environ 2500euros, soit le double d’une personne non obèse. Mais ce cout pourrait doubler à la vue de l’évolution de l’obésité de nos jours.

Dans tous les pays occidentaux, ce sont les populations les plus pauvres qui sont le plus exposé à un risque d’obésité. En France,

L’obésité atteint 18% dans les foyers ou le revenu est inferieur à 900euros par mois, et de 5% dans les foyers ou le revenu dépasse 3500euros par mois. On peut donc dire que l’obésité est une maladie qui touche les personnes les plus vulnérables sur le plan économiques et donc sociale.

Lorsque l’obésité est apparue, il est difficile de la faire disparaitre car la société d’aujourd’hui pousse à la consommation, et ou les activités physiques sont a des prix excessifs.

cote-momes.com / lefigaro.fr / phdobesite.blogspot.com
cote-momes.com / lefigaro.fr / phdobesite.blogspot.com
cote-momes.com / lefigaro.fr / phdobesite.blogspot.com

cote-momes.com / lefigaro.fr / phdobesite.blogspot.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article